Une démarche d'éducation populaire

L’AFEMAR, envisage un idéal de société où les différences ne sont plus l’objet de rejet mais le gage de notre évolution. Il s’agit de passer d’une société multi-culturelle à une société interculturelle, c’est-à-dire une société où la diversité des personnes enrichit chacun d’entre nous. " Si l’interculturel postule la reconnaissance de la diversité et la pluralité des normes, il est essentiellement dialogue, interaction, échange, processus dynamique, construction de sens à partir de la diversité, construction d’une histoire et d’une communauté sociale ". (C. LABAT, G. VERMES " Sociétés interculturelles. Du contact à l’interaction. ") N’oublions pas que communiquer signifie " mettre en commun " ...

De même, nous souhaitons agir pour que nos sociétés et les individus qui les composent vivent mieux avec l’autre, c’est-à-dire envisagent la place de chacun en termes de complémentarité et non en termes de compétition. Il ne s’agit pas de réfléchir à la façon d’amener un individu qui colle strictement à son temps, mais plutôt l’amener à devenir " citoyen du monde ", conscient de ses droits, de ses devoirs, de ses responsabilités et de ses potentialités.

Il s’agit en fait, de chercher de nouvelles méthodes, de créer des espaces d’apprentissage permettant à des individus à être eux-mêmes avec les autres et non à être eux-mêmes en s’opposant aux autres, comme bien souvent nous en faisons implicitement le constat.

Dans ce cadre, l’apprentissage de la relation à l’autre, du rapport à la différence n’est pas simplement un moyen pour devenir plus ouvert ou plus tolérant (cette dernière notion peut d’ailleurs être discutée ... ), mais bien plutôt un moyen pour devenir conscient. Conscient de l’apport des autres certes, mais aussi conscient et critique par rapport à sa propre réalité, à ses propres normes, à ses propres jugements et vérités.

Nous souhaitons participer à la mise en place d’une éducation qui se donne pour objectifs d’offrir des outils pour que chacun puisse choisir sa place en ayant conscience de la portée de ses positionnements, des ses actes, de ses choix ...

Les projets à vocation interculturelle, à condition qu’ils soient systématiquement évalués, peuvent se présenter comme de véritables moyens pour agir en faveur d’une société ouverte à la diversité culturelle. Plus encore, ils peuvent être des moyens pour amener des jeunes à devenir des citoyens actifs, soucieux du respect des droits de l’Homme.

En effet, c’est aussi et surtout par des actes et des comportements quotidiens que nous contribuons à ce " meilleur vivre ensemble ". Or, ce questionnement doit être accessible à tous, s’agissant d’éducation populaire, c’est une question que nous ne pouvons contourner.

 

Contact

AFEMAR

afemar@hotmail.fr

37 Rue Amiral Lacaze Terre-Sainte
SAINT PIERRE
97410

0262 011 384
0692 327 339

Rechercher

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter :

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode